Savon shampoing

Le bio est important pour moi. C’est un mode de vie. J’évite les emballages en plastique et je veux savoir quel sont les ingrédients contenus dans les produits de soin que j’utilise. Dans le cas du shampoing, c’est exactement ce que je ne sais pas la plupart du temps. En fait, je ne veux pas mettre de produits chimiques sur mes cheveux. On utilise des silicones pour le lissage des fibres capillaires, des sulfates pour le nettoyage et la formation de mousse, des parabènes pour la durée de conservation.
Et puis les colorants rendent le produit plutôt attirant. Que de produits nocifs ! En parlant de mousse : nous aimons les shampooings qui se mettent à mousser – nous l’attendons pour ainsi dire. Mais ce qui nettoie vraiment les cheveux, ce sont les tensioactifs fabriqués artificiellement et pour ceux-ci, on n’a pas besoin de cette mousse. La mousse est seulement un effet optique et je remarque que j’utilise beaucoup plus de shampooing quand il se met à mousser.

C’est pourquoi j’ai commencé à chercher une alternative aux shampooings courants et puis j’ai découvert, après quelques essais avec du bicarbonate de sodium ou du rhassoul, qui n’étaient pas très glamour à mon sens, le bon vieux savon pour les cheveux.

Si tu as lu mon dernier article, tu sais déjà que je n’aime pas seulement la vie mais aussi les savons, leur aspect esthétique et l’acte méditatif du savonnage.

Selon les ingrédients, il y a des savons shampoing (ou « shampoings solides ») pour différents types de cheveux. Par exemple, l’huile d’olive est bonne pour les cheveux gras alors qu’au contraire et l’huile de baies de laurier est nourrissant et sera efficace sur cheveux secs. Les savons shampoings ne contiennent pas d’huile de palme. Lors de l’achat, il est judicieux de regarder les ingrédients. L’huile de palme est fabriquée de manière peu coûteuse et dangereuse pour l’environnement, et les conditions de travail sur les plantations sont une autre raison pour laquelle je veux y renoncer. Soit dit en passant, ceci vaut aussi pour les aliments : cette huile se compose principalement d’acides gras saturés qui ne sont pas bons pour la santé.

Les savons shampoings n’ont pas besoin d’un emballage énorme et, de plus, ils sont faciles à utiliser. Si le savon est trop grand pour toi, tu le coupes en petits morceaux avant de l’utiliser.

Quand j’ai trouvé le savon qui me convenait et l’ai utilisé pendant un certain temps, une nouvelle sensation de bien-être est née. Se laver les cheveux est un acte qui fait beaucoup appel aux sens. On mouille bien les cheveux, on fait mousser le savon dans la main (oui, les savons, eux aussi, se mettent à mousser ! Et moi, j’aime cette mousse de savon toute naturelle) puis on masse fort le cuir chevelu (fais attention car le savon pique les yeux). Ensuite, on lave soigneusement ses cheveux.

Les savons shampoings peuvent légèrement dessécher les cheveux et le cuir chevelu des personnes sensibles. Dans ce cas, je te recommande Le mélange huile d’olive et citron façon Michelle. Mélanger 2 cuillères à soupe d’huile d’olive (bio !) et 2 cuillères à soupe de jus de citron puis mettre le tout sur ton cuir chevelu. Après 20 minutes environ, tu peux rincer tes cheveux.

Après ça, mes cheveux sont doux, sentent le frais et ont surtout retrouvé toute leur vitalité. C’est comme s’ils me remerciaient d’utiliser des produits respectueux de l’environnement pour laver mes cheveux.

Les porte-savons de Savont, assurent la stabilité du tout. Mes cheveux flottent dans le vent, le savon semble flotter en l’air grâce au porte-savon.

Salut et à bientôt ! Amicalement, Michelle Savont